Les églises Romanes, monuments historiques et lieux de mystères

Généralement considérées comme des vestiges historiques, marquant certainement, des époques précises, les églises Romanes peuvent toutefois renfermer des mystères qui leurs sont très communes. Effectivement, selon les dires de certains spécialistes, chaque église romane dissimule toujours, la présence d’eau sous leurs fondations, et avec la présence d’un ancien lieu de rites païens. Effectivement, pour reconnaitre une église romane donc, il suffira de remarquer la présence d’eau dans son axe, qui sera le point commun à tous ces monuments.

Cependant, à défaut de cette présence d’eau, leur bâtisseurs avant toujours eu la possibilité de dévier le trajet de l’eau pour que celle-ci puisse se rendre sous l’église, avec des galets. L’eau qui sera toujours nécessaire, pas pour l’église, mais également pour ses occupant, tout simplement parce que l’eau c’était la vie.

Le concept de la Géobiologie sacrée

La Géobiologie sacrée est en effet une étude qui se base sur l’étude des sites et des lieux sacrés de l’ancien temps, la raison pourquoi, les églises romanes sont concernée, notamment pour la présence d’anciens sites païennes dans ses catacombes. Cela explique aussi bien, l’ancienneté de la bâtisse, mais également, son véritable originalité. Et c’est aussi, grâce à des spécialistes en Géobiologie qu’on a l’occasion de mieux déterminer tous les caractéristiques d’un tel style d’église.

Le but de ces derniers est celui de remonter le temps, à travers tous les indices et les éléments qu’ils peuvent découvrir et reconstituer dans les lieux.

Tout ce qu’on peut apprécier d’une église Romane

En plus de savoir que les églises Romanes s’installaient donc au dessus des points d’eaux, il est aussi bon de savoir que ces dernières ont été également bâties sur d’anciens sites païens, considérés, à l’époque, comme porteurs de propriétés de guérisons. Pour plus de précision, le cours d’eau qui s’oriente dans l’axe de l’édifice est toujours orientée vers l’Est, bien que quelques variations d’angles sont remarquables, tout simplement, suite à l’évolution du temps, ces détails n’ont plus été, très pris en compte, comme d’autres églises Romanes en France (cours d’eau asséchés, drainés, réaménagement du territoire…). Cependant, les structures inférieures des églises ont pu quand même, garder leurs originalités.

 

Chambre feng shui

Les églises Romanes se démarquent également grâce à une structure plus imposante, à commencer par la voûte en pierre, qui était très typique romane à l’époque, et succédée par les charpentes faites de bois, qui se reposent sur des piliers. Aussi, comparée aux toits plats, la voûte se démarque remarquablement. Une église Romane c’est aussi celle composée de murs très épais, des contreforts imposants et de petites ouvertures. Pour résulter d’un lieu de recueillement, seule une lumière est diffusée dans l’enceinte. Il faut aussi reconnaitre qu’avec une architecture à la fois imposante et imposante, chaque église Romane était susceptible de renfermer des mystères. D’où, plus tard, l’apparition de ces découvertes à quelques époques plus tard.

Actuellement, ces vestiges historiques font toujours l’objet de recueillement auprès des habitants de chaque commune, mais qui sont également, d’incontournables lieux touristiques, que les visiteurs et étrangers n’hésitent pas à rendre visite, pour non seulement admirer ces fondations imposantes, mais aussi, pour découvrir de plus près, tous les mystères que ces églises romanes puissent renfermer.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.